WordscopeVous cherchez la traduction précise d'un mot en contexte?
Vous recherchez de l’information dans un domaine?
Wordscope a indexé des milliers de sites de qualité pour vous aider!
L'avis de nos clients et partenaires«Plusieurs membres des services de traduction de la Chambre des représentants utilisent Wordscope quotidiennement. Cet outil nous est d'une grande aide pour nos recherches terminologiques en contexte. Wordscope contient en outre d'excellentes propositions de traduction.»

Jean-François Bauduin
Conseiller Traducteur, réviseur

La Chambre des représentants

Fondateur/administrateur du site et du forum « Belgian Translators (www.beltrans.org)
Share this page!
   
Wordscope Vidéo
«Mitchell Besser : des mères qui aident des mères à combattre le VIH - TED Talks -»

(vidéo avec sous-titres en français)

Traduction de «réduction d un bloc auriculo-ventriculaire » (Français → Anglais) :

TERMINOLOGIE
voir aussi les traductions en contexte ci-dessous


bloc auriculo-ventriculaire | blocage auriculo-ventriculaire

atrioventricular conduction defect


bloc auriculoventriculaire complet | bloc auriculo-ventriculaire complet | bloc auriculoventriculaire du troisième degré | bloc auriculo-ventriculaire du troisième degré | bloc auriculoventriculaire du 3e degré | BAV complet | BAV du troisième degré | bloc AV complet | bloc AV du 3e degré

complete atrioventricular block | complete A-V block | third degree atrioventricular block


bloc auriculoventriculaire du second degré | bloc auriculoventriculaire du 2e degré | bloc auriculo-ventriculaire du 2e degré | bloc auriculo-ventriculaire du deuxième degré | BAV du second degré | BAV du deuxième degré | BAV du 2e degré | bloc AV du deuxième degré

second degree atrioventricular block | second-degree atrioventricular block | second degree A-V block




bloc auriculoventriculaire | BAV | bloc auriculo-ventriculaire | bloc atrio-ventriculaire

atrioventricular block | atrioventricular heart block | atrioventricular heart-block | auriculoventricular heart-block | AV block | A-V block


bloc auriculo-ventriculaire du premier degré [ bloc AV du premier degré ]

first-degree atrioventricular block [ first-degree AV block ]
TRADUCTIONS EN CONTEXTE
Syncope, bradycardie et bloc auriculo-ventriculaire Les patients doivent faire l’objet d’une surveillance en raison du risque de syncope, de bradycardie et de bloc auriculo-ventriculaire, effets pouvant nécessiter une réduction de la dose ou un arrêt du traitement.

Syncope, bradycardia and atrioventricular block Patients should be monitored for syncope, bradycardia and atrioventricular block; dose reduction or discontinuation may be required.


Au cours des essais cliniques contrôlés de phase III, des blocs auriculo-ventriculaires décelés à l’ECG 6 heures après l’administration de la première dose sont survenus chez 4,7 % des patients traités par GILENYA* à 0,5 mg et 1,5 % des patients recevant le placebo. Des blocs auriculo-ventriculaires du deuxième degré (blocs de Mobitz de type I) ont été observés à une fréquence de 0,2 % chez les patients sous GILENYA* à 0,5 mg et à une fréquence nulle dans le groupe placebo.

In Phase III controlled clinical trials, the incidence of first degree AV block on ECG at 6 h after the first dose was 4.7% of patients receiving GILENYA* 0.5 mg and 1.5% of patients receiving placebo, while the incidence of 2 nd -degree AV block Mobitz type 1 was 0.2% for GILENYA* 0.5 mg and 0 for placebo.


Au cours des essais cliniques contrôlés de phase III, des blocs auriculo-ventriculaires décelés à l’ECG 6 heures après l’administration de la première dose sont survenus chez 4,7 % des patients traités par GILENYA* à 0,5 mg et 1,5 % des patients recevant le placebo. Des blocs auriculo-ventriculaires du deuxième degré (blocs de Mobitz de type I) ont été observés à une fréquence de 0,2 % chez les patients sous GILENYA* à 0,5 mg et à une fréquence nulle dans le groupe placebo.

In Phase III controlled clinical trials, the incidence of first degree AV block on ECG at 6 h after the first dose was 4.7% of patients receiving GILENYA* 0.5 mg and 1.5% of patients receiving placebo, while the incidence of 2 nd -degree AV block Mobitz type 1 was 0.2% for GILENYA* 0.5 mg and 0 for placebo.


Lors de la surveillance à l'aide d'un moniteur Holter, des blocs auriculo-ventriculaires du deuxième degré de Mobitz de type I (périodes de Wenckebach) ont été relevés chez 3,4 % des patients recevant GILENYA* à 0,5 mg et 2 % des patients sous placebo. Des blocs auriculo-ventriculaires de type 2/1 ont été signalés chez 1,7 % des patients traités par GILENYA* à 0,5 mg, mais chez aucun patient recevant le placebo.

On Holter monitoring 2 nd -degree AV block, Mobitz type 1 (Wenckebach), was reported in 3.4% of patients receiving GILENYA* 0.5 mg and 2% of patients on placebo, while 2:1 AV block was reported in 1.7% of patients receiving GILENYA* 0.5 mg, but not in any patients receiving placebo.


Lors de la surveillance à l'aide d'un moniteur Holter, des blocs auriculo-ventriculaires du deuxième degré de Mobitz de type I (périodes de Wenckebach) ont été relevés chez 3,4 % des patients recevant GILENYA* à 0,5 mg et 2 % des patients sous placebo. Des blocs auriculo-ventriculaires de type 2/1 ont été signalés chez 1,7 % des patients traités par GILENYA* à 0,5 mg, mais chez aucun patient recevant le placebo.

On Holter monitoring 2 nd -degree AV block, Mobitz type 1 (Wenckebach), was reported in 3.4% of patients receiving GILENYA* 0.5 mg and 2% of patients on placebo, while 2:1 AV block was reported in 1.7% of patients receiving GILENYA* 0.5 mg, but not in any patients receiving placebo.


L’atteinte cardiaque associée à la maladie de Lyme comprend un bloc auriculo ventriculaire intermittent, souvent au niveau du noeud auriculo-ventriculaire (quoique le siège du bloc soit variable), et elle est parfois associée à une myopéricardite.

Cardiac involvement associated with Lyme disease includes intermittent atrioventricular heart block often involving the atrioventricular node (although heart block may occur at multiple levels) and sometimes associated with myopericarditis.


Effets sur l’appareil cardiovasculaire L’amorce du traitement par GILENYA* entraîne une diminution réversible de la fréquence cardiaque et a également été associée à un ralentissement de la conduction auriculo-ventriculaire, dont des cas isolés de bloc auriculo-ventriculaire complet spontanément résolutif (voir MISES EN GARDE ET PRÉCAUTIONS, Bradyarythmie et RÉACTIONS INDÉSIRABLES, Effets indésirables signalés après la commercialisation du produit).

Cardiovascular effects Initiation of GILENYA* treatment results in reversible heart rate decrease and has also been associated with atrio-ventricular (AV) conduction delays, including isolated cases of spontaneously resolving complete AV block (see WARNINGS AND PRECAUTIONS, Bradyarrhythmia; ADVERSE REACTIONS Post Market Adverse Events).


On a rapporté un ralentissement de la conduction auriculo-ventriculaire, ainsi que des cas isolés de bloc auriculo-ventriculaire complet, passager et spontanément résolutif (voir MISES EN GARDE ET PRÉCAUTIONS, Appareil cardiovasculaire et RÉACTIONS INDÉSIRABLES, Bradyarythmie, Effets indésirables signalés après la commercialisation du produit).

There have been reports of slow atrioventricular conduction with isolated reports of transient, spontaneously resolving complete AV block (see WARNINGS AND PRECAUTIONS-Cardiovascular; and ADVERSE DRUG REACTIONS- Bradyarrhythmia, -Post Market Adverse Events).


Effets sur l’appareil cardiovasculaire L’amorce du traitement par GILENYA* entraîne une diminution réversible de la fréquence cardiaque et a également été associée à un ralentissement de la conduction auriculo-ventriculaire, dont des cas isolés de bloc auriculo-ventriculaire complet spontanément résolutif (voir MISES EN GARDE ET PRÉCAUTIONS, Bradyarythmie et RÉACTIONS INDÉSIRABLES, Effets indésirables signalés après la commercialisation du produit).

Cardiovascular effects Initiation of GILENYA* treatment results in reversible heart rate decrease and has also been associated with atrio-ventricular (AV) conduction delays, including isolated cases of spontaneously resolving complete AV block (see WARNINGS AND PRECAUTIONS, Bradyarrhythmia; ADVERSE REACTIONS Post Market Adverse Events).


On a rapporté un ralentissement de la conduction auriculo-ventriculaire, ainsi que des cas isolés de bloc auriculo-ventriculaire complet, passager et spontanément résolutif (voir MISES EN GARDE ET PRÉCAUTIONS, Appareil cardiovasculaire et RÉACTIONS INDÉSIRABLES, Bradyarythmie, Effets indésirables signalés après la commercialisation du produit).

There have been reports of slow atrioventricular conduction with isolated reports of transient, spontaneously resolving complete AV block (see WARNINGS AND PRECAUTIONS-Cardiovascular; and ADVERSE DRUG REACTIONS- Bradyarrhythmia, -Post Market Adverse Events).


L'administration de dexmédétomidine peut entraîner une réduction de la fréquence cardiaque et un bloc auriculo-ventriculaire temporaire.

Reduced heart rate and temporary AV-block can be seen after administration of dexmedetomidine.


En raison du risque de graves troubles du rythme, GILENYA* ne doit pas être administré aux patients qui présentent ou ont déjà présenté un bloc auriculo-ventriculaire du deuxième degré (bloc de Mobitz de type II) ou d’un degré supérieur, une maladie du sinus ou un bloc sino-auriculaire. Pour la même raison, il ne doit pas non plus être administré aux patients qui ont des antécédents de syncope récurrente, de bradycardie symptomatique ou d’allongement significatif de l’intervalle QT (QTc > 470 ms chez les femmes ou > 450 ms chez les hommes) ou encore qui présentent d’importants facteurs de risque d’allongement de l’intervalle QT (p. ex., ...[+++]

GILENYA* should not be used in patients with a history or presence of second-degree Mobitz type II or higher AV block, sick-sinus syndrome, sino-atrial heart block, a history of recurrent syncope or symptomatic bradycardia, or significant QT prolongation (QTc >470 msec in females or >450 msec in males) or in patients with relevant risk factors for QT prolongation (e.g. hypokalemia, hypomagnesemia or congenital QT prolongation), due to the risk of serious rhythm disturbances.


En raison du risque de graves troubles du rythme, GILENYA* ne doit pas être administré aux patients qui présentent ou ont déjà présenté un bloc auriculo-ventriculaire du deuxième degré (bloc de Mobitz de type II) ou d’un degré supérieur, une maladie du sinus ou un bloc sino-auriculaire. Pour la même raison, il ne doit pas non plus être administré aux patients qui ont des antécédents de syncope récurrente, de bradycardie symptomatique ou d’allongement significatif de l’intervalle QT (QTc > 470 ms chez les femmes ou > 450 ms chez les hommes) ou encore qui présentent d’importants facteurs de risque d’allongement de l’intervalle QT (p. ex., ...[+++]

GILENYA* should not be used in patients with a history or presence of second-degree Mobitz type II or higher AV block, sick-sinus syndrome, sino-atrial heart block, a history of recurrent syncope or symptomatic bradycardia, or significant QT prolongation (QTc >470 msec in females or >450 msec in males) or in patients with relevant risk factors for QT prolongation (e.g. hypokalemia, hypomagnesemia or congenital QT prolongation), due to the risk of serious rhythm disturbances.


- bloc auriculo-ventriculaire (AV) du deuxième ou du troisième degré, bloc sinoauriculaire ou maladie du sinus (sauf chez les patients ayant un stimulateur cardiaque en bon état de fonctionnement);

- Second or third degree atrioventricular (AV) block, sinoatrial block, or sick sinus syndrome (unless patient has a functioning pacemaker)


Dans les essais cliniques, la plupart des patients n’ont pas eu besoin d’intervention médicale, mais un patient qui recevait la dose de 0,5 mg a reçu de l’isoprénaline (isoprotérénol) pour traiter un bloc auriculo-ventriculaire du deuxième degré asymptomatique (bloc de Mobitz de type I).

Although most patients in clinical trials did not require medical intervention, one patient on the 0.5 mg dose received isoprenaline (isoproterenol) for an asymptomatic 2 nd -degree Mobitz I AV block.


atteints d’une maladie du sinus ou d’anomalies de la conduction (bloc sino-auriculaire, bloc auriculo-ventriculaire) (voir MISES EN GARDE ET PRÉCAUTIONS Cardiovasculaire); atteints d’un ulcère gastrique ou duodénal évolutif ou qui y sont prédisposés, étant donné que ce médicament peut faire augmenter la sécrétion d’acide gastrique (voir MISES EN GARDE ET PRÉCAUTIONS, Gastro-intestinal); prédisposés à une obstruction des voies urinaires ou aux convulsions, étant donné que les cholinomimétiques peuvent provoquer ou exacerber ces trouble ...[+++]

To patients with sick sinus syndrome or conduction defects (sino-atrial block, atrioventricular block) (see WARNINGS AND PRECAUTIONS, Cardiovascular). To patients with active gastric or duodenal ulcers or patients predisposed to these conditions because gastric acid secretions may be increased (see WARNINGS AND PRECAUTIONS, Gastrointestinal).


Dans les essais cliniques, la plupart des patients n’ont pas eu besoin d’intervention médicale, mais un patient qui recevait la dose de 0,5 mg a reçu de l’isoprénaline (isoprotérénol) pour traiter un bloc auriculo-ventriculaire du deuxième degré asymptomatique (bloc de Mobitz de type I).

Although most patients in clinical trials did not require medical intervention, one patient on the 0.5 mg dose received isoprenaline (isoproterenol) for an asymptomatic 2 nd -degree Mobitz I AV block.


Ces derniers peuvent inclure une bradycardie sinusale profonde, des blocs auriculo-ventriculaires du premier et du second degré, un arrêt sinusal, ainsi que des complexes auriculaire et supraventriculaire, et une extrasystole ventriculaire.

These may include profound sinus bradycardia, 1 st and 2 nd degree AV block, sinus arrest or pause, as well as atrial, supraventricular and ventricular premature complexes.


Des complexes supraventriculaire, une extrasystole ventriculaire, une pause sinusale et des blocs auriculo-ventriculaires du troisième degré ont été observés dans de rares cas.

Supraventricular and ventricular premature complexes, sinus pause and 3 rd degree AV block may be observed in rare cases.


Les personnes atteintes d'une maladie du cœur (par ex. une crise cardiaque récente, une angine, une insuffisance cardiaque) ou d'anomalies du rythme cardiaque (par ex. un bloc auriculo-ventriculaire ou une fréquence cardiaque rapide) devraient discuter avec leur médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur leur affection, comment leur affection pourrait influer sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

People with heart disease (e.g., recent heart attack, angina, heart failure) or an abnormal heart rhythm (e.g., heart block or fast heart rate) should discuss with their doctor how this medication may affect their medical condition, how their medical condition may affect the dosing and effectiveness of this medication, and whether any special monitoring is needed.


En l'absence de traitement, la maladie peut évoluer vers une dissémination qui se caractérise, au premier stade, par une atteinte neurologique (en particulier des neuropathies crâniennes) et une atteinte cardiaque (en particulier un bloc auriculo-ventriculaire et une myopéricardite).

If untreated, the disease can progress to early disseminated LB with neurological involvement (particularly cranial neuropathies) and cardiac involvement (particularly atrioventricular heart block and myopericarditis).


Une prolongation de l'intervalle QT/QTc est attendue sous traitement par TRISENOX, et des cas de torsade de pointes et de bloc auriculo-ventriculaire complet ont été décrits.

QT/QTc prolongation is expected during treatment with TRISENOX, and torsade de pointes and complete heart block have been reported.


Affections cardiaques : Fréquent : angor, arythmies (incluant bloc auriculo-ventriculaire, flutter, extrasystoles, tachycardie, fibrillations auriculaires, bradycardie), palpitations, allongement de l’intervalle QT à l’électrocardiogramme.

Cardiac disorders: Common: angina pectoris, arrhythmia (including atroventricular block, cardiac flutter, extrasystoles, tachycardia, atrial fibrillation, bradycardia), palpitations, electrocardiogram QT prolonged.


Les autres effets indésirables observés lors du suivi de pharmacovigilance du thalidomide et qui n’ont pas été observés dans l’étude pivot comprennent : nécrolyse épidermique toxique (voir rubrique 4.4), obstruction intestinale, hypothyroïdie, dysfonctionnement érectile, syndrome de lyse tumorale (voir rubrique 4.4), perforations gastro-intestinales, réactions allergiques (hypersensibilité, angioœdème/urticaire) (voir rubrique 4.4), diminution de l’audition ou surdité, insuffisance rénale, infarctus du myocarde (voir rubrique 4.4), aggravation des symptômes parkinsoniens, infections graves (telles que septicémie fatale avec choc septique ...[+++]

Additional adverse reactions related to post-marketing experience with thalidomide and not seen in the pivotal study include: toxic epidermal necrolysis (see section 4.4), intestinal obstruction, hypothyroidism, sexual dysfunction, tumour lysis syndrome (see section 4.4), gastro-intestinal perforations, allergic reactions (hypersensitivity, angioedema/urticaria) (see section 4.4), hearing impaired or deafness, renal failure, myocardial infarction (see section 4.4), worsening of Parkinson’s disease symptoms, severe infections (e.g. fatal sepsis including septic shock) (see section 4.4), convulsions, atrial fibrillation, atriove ...[+++]